Éducateur canin : une bonne idée pour une reconversion ?

Il n’est jamais trop tard pour changer complètement d’orientation professionnelle. Si vous ressentez un manque d’épanouissement au niveau professionnel, il est opportun de penser à une reconversion. Si vous avez un amour particulier pour les animaux et spécifiquement pour les chiens, le métier d’éducateur canin vous tend les bras.

Le métier d’éducateur canin comportementaliste dans le cadre d’une reconversion

Afin d’exercer un nouveau métier dans un domaine qui vous passionne réellement, vous pouvez vous tourner vers celui d’éducateur canin.

Avec une formation de comportementaliste canin, vous serez en mesure d’acquérir toutes les compétences nécessaires pour devenir un bon éducateur canin. Vous pourrez :

  • travailler dans des environnements chaleureux,
  • et profiter des nombreux avantages de la profession.

Vous pourrez également dire adieu à la monotonie.

En tant qu’éducateur canin, vos journées seront certainement pleines de surprises, puisque vous serez en contact avec des chiens de races différentes et présentant diverses problématiques.

Il sera de votre ressort de les guider pour améliorer leur relation avec leurs maîtres. Dans certains cas, vous pourrez aussi profiter d’horaires très avantageux, loin du système rigide et contraignant d’autres métiers.

Vous pourriez éventuellement avoir plus de temps pour vous. Vous aurez le sentiment d’apporter votre contribution à une noble cause. En éduquant convenablement les chiens, vous évitez qu’ils soient abandonnés ou pire.

Il s’agit donc d’un métier gratifiant.

éducateur canin reconversion formation

Comment devenir éducateur canin comportementaliste ?

Pour devenir éducateur canin comportementaliste, il faudra faire en sorte d’amasser les connaissances et les compétences requises dans ce domaine.

Lisez aussi :  Peut-on enterrer son chat dans son jardin ?

Pour cela, vous pouvez vous former auprès de centres expérimentés en la matière. Certains sont toutefois plus appropriés que d’autres pour mettre vos aptitudes à l’épreuve et vous perfectionner plus rapidement.

Nous recommandons notamment ceux qui mettent l’accent sur la pratique.

En dépit de l’importance de la théorie, elle n’a plus de valeur si vous ne pouvez pas réagir rapidement en situation réelle. Une telle formation vous permettra de réussir haut la main votre Brevet Professionnel Éducateur Canin (BPEC), le seul diplôme reconnu par l’État dans le domaine.

Comment travaille l’éducateur canin ?

Le métier d’éducateur canin vous offre des perspectives très intéressantes.

Si vous désirez avoir toute votre liberté, vous pouvez vous mettre à votre compte. Vous mettrez ainsi vos services à la disposition de vos clients chez eux, chez vous ou dans un autre espace aménagé à cet effet. Vous serez totalement indépendant. Toujours dans cette optique, vous pourrez vous spécialiser en élevage. Dans ce cas, il faudra choisir une race de chien que vous vous emploierez à élever et à dresser pour leurs futurs maîtres.

Le but de l’élevage est généralement la vente. Vous pouvez également travailler en tant que salarié dans les refuges pour animaux ou les organismes de sauvetages locaux. Ce sont des structures qui accueillent chaque année de nombreux animaux domestiques, dont les chiens. Elles ont alors constamment besoin de personnes expérimentées qui ont l’habitude du contact avec les animaux.

Clément

Clément

Article rédigé par Clément, chroniqueur à La Force de l'Art.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.