Peut-on enterrer son chien dans son jardin ?

Les animaux de compagnie font partie de nos familles, mais inévitablement, le moment vient où nous devons leur dire adieu en raison de la vieillesse ou de la maladie. De nombreux amis des animaux choisissent d’enterrer leur animal dans le jardin. Alors, peut-on enterrer son chien dans son jardin ? Réponse dans cet article.

Que faire du corps après la mort du chien

Dans tous les cas, la mort d’un chien, qu’elle soit due à une maladie ou à une euthanasie, doit être gérée de manière responsable. Il y a plusieurs alternatives telles que les crématoriums et les cimetières pour animaux, car cela permet d’éviter le risque de contamination environnementale.

Il est également possible de faire don de la carcasse afin que des pathologistes vétérinaires qui pratiquent des autopsies sur les animaux pour déterminer la cause de leur mort, puissent mieux comprendre les maladies qui affectent les animaux et développer de nouveaux traitements pour y faire face.

Les animaux de compagnie constituent un « modèle parfait » pour étudier des maladies telles que le cancer, l’une des causes de décès les plus fréquentes chez les chiens. De nombreuses races de chiens contractent le même cancer, avec des similitudes dans les causes génétiques, l’apparence et le comportement de la maladie. 

De même, l’étude des chiens décédés permettrait d’en savoir plus sur l’effet des maladies génétiques dont souffrent certaines races, comme le bouledogue français, dont les anomalies peuvent être associées à des troubles génétiques rares chez les enfants.

Lisez aussi :  Comment améliorer la santé de mon animal ?

Les propriétaires peuvent faire don du corps de leur animal pour effectuer des prélèvements sur des maladies communes ou rares, afin de développer de nouveaux traitements plus efficaces pour les combattre. Ce don peut être effectué par l’intermédiaire des différentes facultés vétérinaires, qui sont intéressées par l’analyse de l’anatomie et des pathologies de toute espèce animale. En outre, les chercheurs communiquent les résultats de l’autopsie au vétérinaire, qui informe à son tour les propriétaires de l’animal.

Pouvez-vous enterrer votre chien dans votre jardin ?

Est-il légal d’enterrer mon animal de compagnie dans mon jardin ? La réponse simple à cette question est oui, à une exception près : il s’agit de savoir si votre animal est considéré comme un danger pour la santé humaine après sa mort. … Les animaux de compagnie relèvent du règlement sur les sous-produits animaux et du règlement sur les permis d’environnement après leur mort.

Avez-vous besoin d’une autorisation pour enterrer votre chien dans le jardin ?

Il est toutefois illégal d’enterrer un animal de compagnie n’importe où, sauf dans la maison où il vivait ou dans un cimetière pour animaux enregistré. Cela signifie que vous ne pouvez pas enterrer un animal dans un lieu public tel qu’un parc local, ou même chez un ami si vous n’avez pas de jardin à vous.

Que dit la loi ? 

loi

Selon diverses cliniques vétérinaires, la loi interdit l’enterrement des animaux dans des lieux non autorisés, sauf dans des cas exceptionnels, qui doivent en outre répondre à une série d’exigences.

Ainsi, si un animal de compagnie décède dans une clinique vétérinaire, les mesures à prendre seraient la radiation de l’animal dans le registre fourni par sa puce, suivie de l’incinération, individuelle ou collective selon le souhait des propriétaires de conserver ou non les cendres, ou de l’inhumation de l’animal dans un cimetière pour animaux.

Lisez aussi :  Choisir un paquet de croquette chien junior ou de croquette senior a-t-il vraiment son importance ?

Si l’animal meurt de causes naturelles à la maison, le propriétaire doit contacter sa commune, qui propose un service d’enlèvement des animaux morts.

Le Code Rural et de la Pêche Maritime précise que toutes les carcasses d’animaux de plus de 40 kg doivent être remises au service public de ramassage des carcasses (article L226-1).

Rien n’est dit sur le traitement des cadavres d’animaux de moins de 40 kg, il faut donc se référer à l’article 98 du Règlement Sanitaire Départemental.

Le Règlement Sanitaire Départemental est basé sur le modèle type et stipule qu’il est interdit de jeter les cadavres d’animaux sur la voie publique, de les jeter dans les ordures ou dans les plans d’eau (étangs, rivières, abreuvoirs, etc.), et de les enfouir à moins de 35 mètres des habitations et des points d’eau.

Toutefois, certaines d’entre elles ont des dispositions particulières, comme Paris, qui est plus stricte et contient la disposition suivante :  » Il est, en tout lieu, interdit d’enfouir les cadavres d’animaux « .

Pas dans le jardin, mais que doit-on faire ?

L’une des options est le crématorium et le cimetière pour animaux, que l’on trouve dans la plupart des grandes villes et des centres régionaux d’Australie. Les services sont très professionnels et couvrent une variété d’options et de gammes de prix qui conviennent à la plupart des propriétaires d’animaux. Les coûts peuvent varier en fonction de la taille de l’animal.

L’enterrement ou la crémation professionnels évitent les risques de contamination environnementale ou de maladie qui peuvent survenir avec un enterrement dans l’arrière-cour.

Lisez aussi :  Les meilleures races de chien pour les familles

L’enterrement d’un chien est un évènement aussi douloureux que celui des humains. Il faut en effet se protéger pour vous mettre à l’abri de toute contamination et vraiment respecter la réglementation concernant cela. 

La Force de l'Art

La Force de l'Art

Les rédacteurs de La Force de l'Art travaillent quotidiennement pour rédiger des articles de blog et d'actualité intéressants pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.