Peut-on enterrer son chat dans son jardin ?

Après de nombreuses années à vos côtés, votre animal domestique perd la vie. Coup dur ! Mais il faut tout de même l’enterrer. Vous vous interrogez alors sur la bonne manière de le mettre en terre tout en respectant les règles. Sachez que la loi a établi des recommandations à ce propos.

Le cas des chats n’en fait pas exception. Découvrez ici, ce que dit la loi ainsi que les conditions pour enterrer son chat dans son jardin

Que dit la loi sur l’enterrement des animaux domestiques dans son jardin ?

loi

Au sujet de l’enterrement des animaux domestiques, la loi est claire. Vous ne pouvez pas faire n’importe quoi du cadavre de votre animal domestique. Tout d’abord, il est interdit d’abandonner la dépouille dans la poubelle, dans les égouts ou n’importe où dans la nature. Vous encourez une amende de 150 euros si vous commettez cette infraction. 

Deux cas sont prévus par la loi en ce qui concerne l’enterrement de votre animal dans le jardin. Le premier cas concerne les animaux de moins de 40 kg. Le second cas prend en compte les animaux de plus de 40 kg.

Le cas d’un animal de moins de 40 kg

Si le poids de votre animal décédé est en dessous de 40 kg, vous pouvez l’enterrer dans votre jardin. Le poids des chats est généralement en dessous de 40 kg donc vous pouvez installer sa dernière demeure dans votre jardin. Cet enterrement doit respecter certaines conditions.

Lisez aussi :  Que mange un chat à part ses croquettes ?

Ces conditions concernent entre autres l’emplacement de la sépulture, sa profondeur et bien d’autres choses. Vous avez aussi la possibilité d’opter pour une autre solution comme l’incinération puis choisir de garder les cendres. 

Le cas d’un animal de plus de 40 kg

Si votre animal a plus de 40 kg, vous êtes tenu d’avertir un service d’équarrissage dans les 48 heures. Contactez votre mairie pour les coordonnées. Ce service est chargé d’enlever le cadavre de l’animal dans un délai de deux jours francs après sa déclaration. 

C’est un service payant. Le tarif prend en compte le poids de l’animal et la distance à parcourir pour la récupération. Si l’équarrisseur tarde à venir, vous pouvez le signaler au maire qui va le sommer d’enlever le corps immédiatement. En attendant, isolez-le pour éviter les contacts.

Vous pouvez aussi faire enterrer ou faire incinérer votre animal dans un cimetière pour animal si vous le désirez. Si vous ne déclarez pas la mort de l’animal, vous vous exposez à une amende de 3750 euros. 

Quelles sont les conditions à respecter lors de l’enterrement de son chat dans son jardin ?

L’emplacement de la sépulture du chat n’est pas choisi au hasard. La première condition est que vous devez être propriétaire du terrain. Il est interdit d’enterrer un animal dans un lieu public. La sépulture doit se trouver au moins à 35 mètres d’une habitation. Son emplacement doit être à la même distance d’un puits ou une source d’eau. Cela permet d’empêcher tout risque de contamination.

Vous devez creuser un trou suffisamment profond. La profondeur est d’au moins 1,20 mètre. Cela permet d’éviter que d’autres animaux ne viennent gratter à cet endroit pour déterrer le cadavre du chat.

Lisez aussi :  Les meilleurs premiers animaux de compagnie

Comment enterrer le chat dans son jardin ?

Vous pouvez recouvrir la dépouille d’un linge et la poser dans une boite en bois ou en carton. La matière à utiliser pour recouvrir la dépouille du chat doit être biodégradable. N’utilisez jamais une matière plastique.

 Il est également possible de la poser à même le sol si le trou est suffisamment profond. Dans ce cas, la dépouille doit être recouverte de chaux vive. Recouvrir le cadavre de chaux vive permet d’accélérer la décomposition. Elle permet aussi d’éviter la dissémination de germes potentiellement dangereux dans le sol.

C’est aussi un moyen de conserver le corps de votre petit compagnon près de chez vous. Pour marquer l’emplacement, vous pouvez planter une fleur ou un arbre. Toutefois, renseignez-vous, car certaines communes n’autorisent pas l’enterrement de chat dans le jardin. Aussi, un tel enterrement pourrait être automatiquement refusé si votre chat est mort d’une maladie contagieuse. 

Demandez conseil à votre vétérinaire

Lorsque votre chat meurt, plusieurs options s’offrent à vous. Vous pouvez l’enterrer dans votre jardin comme indiqué plus haut, ou l’enterrer au cimetière pour animaux. Vous avez également la possibilité de l’emmener au crematorium ou le laisser chez le vétérinaire pour une incinération collective. 

La décision vous revient. Souvenez-vous que vous n’êtes pas seul dans cette situation. Faites appel à votre vétérinaire, surtout si c’est la première fois que vous perdez un chat. Il saura vous orienter afin que vous fassiez le bon choix pour vous occuper de votre chat mort. 

Le vétérinaire se montrera à votre écoute et peut vous aider à choisir selon votre sensibilité et vos moyens financiers. Il peut aussi se charger des démarches et des prestataires à contacter si vous ne vous en sentez pas capable.

La Force de l'Art

La Force de l'Art

Les rédacteurs de La Force de l'Art travaillent quotidiennement pour rédiger des articles de blog et d'actualité intéressants pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.