Tout ce qu’il faut savoir sur le crédit fonctionnaire

En règle générale, un crédit se présente pratiquement par l’action d’un  prêteur, de mettre de l’argent à disposition d’un emprunteur ou demandeur sous forme de prêt. Cette opération du prêteur va engendrer une créance sur le demandeur de crédit.

Et les fonds qu’il avait déboursé vont indéniablement être remboursé, selon un échéancier accepté par les deux partis dans le contrat, avec en sus, le paiement d’une rémunération dite intérêt. Dans le même principe, ce crédit se caractérise alors par une dette pour l’emprunteur, une somme qu’il va rembourser ultérieurement. Mais sur le moment, cette action met à sa disposition une ressource financière plutôt temporaire.

Principes du crédit fonctionnaire

Le crédit fonctionnaire est un prêt qui permet l’accès à des services et des emprunts pour les agents de la fonction publique, dans le but de financer ses projets, tant dans l’immobilier, la consommation, les études …

Comme tout crédit, il se doit donc trouver un organisme financier capable de lui proposer des offres d’emprunts intéressantes. Effectivement, divers institutions financières, comme les banques, les mutuelles, ainsi que d’autres établissements bancaires leur font différentes offres. Et pour les fonctionnaires désirant contracter un crédit à ces organismes, ils vont sûrement comparer les diverses propositions et vont avoir recours à celui qui leur propose un taux avantageux pour  leur projet.

Conditions d’accès aux crédits fonctionnaires

Le crédit fonctionnaire, comme son nom l’indique n’est pas destiné à tout le monde. Vous pouvez y avoir accès si vous avez le statut de fonctionnaire, c’est-à-dire si vous êtes fonctionnaire  de L’état, des collectivités territoriales, des établissements publics et des établissements hospitaliers. Et vous pouvez également y accéder si vous êtes salariés assimilés aux fonctionnaires, c’est-à-dire si vous travaillez à la SNCF, ERDF, GRDF, URSSAF

Quant aux montants, durées et taux de ces prêts, ils dépendent largement des institutions de crédit. Ils proposent certainement différentes offres aux fonctionnaires. Généralement, le montant varie de 1 000 à 30 000 € par tranche de 200 €, la durée de 12 à 84 mois, et le taux suivant la durée du prêt.