Parking public, parking privé : quelles différences ?

Connus par tous les usagers de la route, les parkings sont des espaces dédiés pour le stationnement des voitures. Toutefois, ce type d’emplacement peut-être scindé en deux catégories, à savoir le parking public et le parking privé. Quelle est alors la différence entre ces deux types d’espace de stationnement ?

La réglementation pour un parking privé

Un parking privé est un emplacement qui appartient à une personne privée ou à une structure privée. Il existe généralement sous deux formes. Vous avez des parkings à usage privé et des parkings privés à usage public. En effet, ce type d’espace peut prendre plusieurs formes, à savoir :

  • Un box
  • Un garage

La particularité du parking privé réside dans sa règle de gestion. Il est réservé uniquement au propriétaire des lieux. Tout le monde n’y a pas accès lorsqu’il est à usage privé simple.

Cependant, le champ est ouvert dès qu’il est privé à usage public. Lorsqu’un individu s’entête à stationner sa voiture sans autorisation, le propriétaire du parc peut alors, enlever la voiture concernée. Certains font parfois appel à la fourrière pour s’en charger. Le propriétaire à la possibilité d’agir ainsi, car il dispose d’un droit de jouir et de disposer son espace comme bon lui semble. Toutefois, ce droit d’usage doit se faire dans le respect strict des normes.

L’organisation d’un parking public

Le parking public, contrairement à celui privé, est un emplacement qui appartient à l’État, aux collectivités locales ou à une commune. Son usage est alors dédié à tous. Que vous soyez un privé ou non, vous pouvez stationner votre voiture. Contrairement aux garages privés qui sont fermés, ce type de parc est ouvert. Généralement, ces emplacements publics sont situés au bord d’une route, à l’entrée de la ville ou sur la place centrale d’une ville. Ils peuvent être sous forme souterraine ou aérienne.

En ce qui concerne son organisation, toutes les règles édictées par le code de la route sont applicables. Ceci étant, toute personne ne respectant pas ces normes se retrouvera face à une contravention. Pour tout stationnement, le conducteur doit respecter les panneaux de signalisation ainsi que les marques au sol du parc.

Il est à souligner que ce garage public peut être payant ou gratuit. Tout dépend de la réglementation imposée par la ville ou la commune dans laquelle est situé ce parc.

Parking privé, parking public : quel est donc le point de divergence ?

La différence de ces deux types de formes de stationnement se résume sur trois points. D’abord, un parking privé est un bien personnel tandis que le parking public appartient à l’État. Ensuite, dans le premier cas, le stationnement des conducteurs est restreint, mais ouvert à tous lorsqu’il s’agit d’un emplacement public. Ce dernier est également régi par un code de la route. Concernant le parking privé, seules les règles de stationnement édictées par le ou les propriétaires du lieu sont applicables.

Voilà donc tout ce que vous devez savoir sur la différence entre parking public et parking privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *