Peinture voiture : tout savoir

Avec les différentes saisons de l’année et les changements climatiques, la carrosserie de votre voiture n’est pas à l’abri des dégâts. Cette dernière, composée de tôles recouvertes de peinture et d’une couche de finition, exposée au soleil, la pluie, la neige ou la grêle, subit d’importants dommages. Heureusement, il existe plusieurs façons de protéger la carrosserie du véhicule des intempéries. L’une d’elles est la peinture. Cette dernière, en plus de protéger votre voiture, lui permet d’éviter des problèmes de rouille, voire de casse. Quels sont les différents types de peinture ? Comment la choisir ? Comment l’appliquer ?… Parcourez cet article et trouvez-y toutes les réponses aux questions sur les peintures automobiles.

Les 4 différents types de peinture de voiture et leurs spécificités

peinture sur une voiture

En plus de protéger votre carrosserie, la peinture voiture offre une belle allure à votre véhicule. Mieux connaître les différents types est une étape nécessaire pour faire un bon choix. Il existe 3 types de peinture voiture.

La peinture acrylique

Faite à base d’eau, c’est une peinture qui sèche seule à l’air par polymérisation des esters de l’acide acrylique. Très avantageuse, la peinture acrylique (moins toxique des peintures de voiture) n’utilise ni solvant, ni durcisseur. Spécialement endurante, elle offre une plus grande dureté et une excellente stabilité de teinte. En plus de parfaitement conserver le brillant, elle permet de corriger aisément les petits défauts de surface pendant l’application de la peinture. Son application peut se faire en dehors d’une installation hors poussière.

Lisez aussi :  Comment marchander lorsque vous achetez une voiture ?

Outre ces nombreux avantages, elle reste la peinture la moins chère de toutes. Elle est aussi facilement conciliable avec différents fonds. Le principal (voire le seul) inconvénient de la peinture acrylique, c’est sa durée de séchage. À base d’eau, une couche peut prendre une journée ou deux pour sécher. Ainsi, plusieurs couches nécessitent plusieurs jours pour sécher et un résultat satisfaisant.

La peinture glycérophtalique

Très facile à appliquer, cette peinture de voiture est composée de résine glycérophtalique et de solvants organiques. Elle sèche par évaporation et oxydant de ses composants. L’une de ces particularités, c’est son effet immédiatement brillant. Classée dans la catégorie des peintures à brillants directes, elle offre un bon résultat sans polissage ni lustrage. C’est l’une des peintures les moins utilisées, car toxique grâce à sa composition.

Il est conseillé de procéder à l’application de cette peinture de voiture dans un environnement à une température d’à peu près 20°C. Sa composition en huile rend le séchage particulièrement lent (au moins un mois). Contrairement à la peinture acrylique, elle doit impérativement être appliquée dans un local à l’écart de toute poussière. Délicate, il est extrêmement difficile de rattraper les défauts.

La peinture cellulosique

Généralement utilisée par les carrossiers et les amoureux de voitures de collection, cette peinture à phase solvant est pareillement composée aux bombes aérosols. Sans lustrage, elle offre un résultat brillant tout en séchant rapidement. Pour le résultat attendu, il est nécessaire de respecter certaines conditions. Dans ce cas précis, il est important de rincer et éponger avant d’appliquer la dernière couche. Cette dernière est faite de 15% de peinture et 45% de diluant.

Lisez aussi :  Voiture accidentée : changez vos feux arrière

Pour empêcher le blanchiment de la peinture, un climat humide est à éviter. Par conséquent, une atmosphère à température de 20°C est la mieux adaptée. Malgré son succès fulgurant il y a plus de 150 ans, elle présente quelques inconvénients qui la rendent moins utilisable présentement. En effet, elle se raye facilement et se ternit avec le temps.

En plus de sa toxicité, elle a une mauvaise capacité de couvrance. Pour un résultat impeccable, plusieurs couches sont indispensables et reviennent ainsi plus coûteuses. Accédez à cette page pour avoir plus de détails sur les différents types de peintures pour voitures : https://www.toutbricoler.com/3-types-de-peinture-pour-voiture/#les-peintures-glycerophtaliques-sechage-air.

Comment appliquer une peinture de voiture ?

homme avec un pistolet à peinture pour voiture

Pour une application réussie, il faut de l’expérience, un savoir-faire et un respect rigoureux des consignes de sécurité et de mélange. Les produits étant généralement nocifs et inflammables, il est important de connaître et de respecter les règles (biens expliquées et détaillées sur les fiches techniques). Cependant, que l’on soit carrossier ou non, il est possible de réaliser une parfaite peinture en suivant les instructions et en étant bien équipé. Il faut d’abord dépoussiérer et rendre propre la surface à peindre. Ensuite, respecter les mélanges, la quantité de couche à appliquer, la distance de pulvérisation, le temps de séchage et de recouvrement. Enfin avec le pistolet, appliquer la peinture sur la surface par des mouvements précis. Les accessoires de peinture indispensables dont vous aurez besoin sont les compresseurs, filtres à air, gants de protection, masques, lunettes, papiers abrasifs, éponges et tampons collants.

La Force de l'Art

La Force de l'Art

Les rédacteurs de La Force de l'Art travaillent quotidiennement pour rédiger des articles de blog et d'actualité intéressants pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.