Comment arroser son jardin à moindre frais ?

C’est une chose de disposer d’un jardin, c’en est une autre de pouvoir bien l’entretenir. L’entretien d’un jardin passe par de nombreux petits gestes, dont l’arrosage. Arroser son jardin peut entrainer une grande consommation d’eau et par ricochet, une facture élevée. Il est cependant possible de bien entretenir son espace vert ou son potager à moindre coût. Dans la suite, nous vous donnons quelques astuces pour réussir.

Bien choisir son système d’arrosage

L’une des astuces qui vous permettront de faire des économies lors de l’arrosage de votre jardin est de bien choisir votre système. Vous pourrez par exemple opter pour une pompe immergée si vous disposez d’un puits ou d’un forage chez vous. Ce système, puisqu’il est mis dans l’eau, fonctionne par refoulement et non par aspiration, une action qui permet de faire des économies d’eau.

De plus, le moteur de la pompe immergée ne chauffe pas. Il est systématiquement refroidi par l’eau. Un moteur qui chauffe peut engendrer une consommation d’énergie plus élevée. En optant pour une pompe immergée, le montant de la facture sera donc moins élevé.

Il vous est également possible d’opter pour une Pompe à eau pour arrosage automatique. Puisque l’irrigation se fait automatiquement, le système a un contrôle sur la quantité d’eau déversée. Vous pouvez même programmer les heures d’arrosage et donc ne pas avoir à le faire à chaque fois. L’arrosage automatique vous permet alors de faire des économies, mais aussi de vous reposer.

Lisez aussi :  Comment fabriquer une pastille lave-vaisselle maison ?

Arroser au bon moment

arrosage

C’est vrai que les plantes ont besoin d’eau, mais vous devez les arroser en gardant une logique. Avant de passer à l’irrigation de vos plantes, il est important de savoir si le sol est humide ou pas. Pour effectuer la vérification, vous devez juste mettre un de vos doigts dans le terreau. Si vous le trouvez humide, c’est que vous n’avez pas besoin d’effectuer un arrosage.

De même, il est important de toujours vérifier la météo avant d’irriguer vos plantes. Il est possible qu’il pleuve dans les heures qui viennent. Dans ce cas, ce ne sera qu’une perte d’eau si vous décidez d’arroser votre jardin.

Le moment pour arroser votre jardin dépend aussi de la saison. Pendant le printemps et l’automne, l’idéal est d’effectuer cette tâche le matin, avant que le soleil ne devienne assez fort. Cela permet d’éviter l’évaporation d’une grande quantité d’eau. Durant l’été, faites l’arrosage plutôt en soirée afin de profiter de la fraicheur du sol.

Récupérer l’eau pour l’arrosage

La récupération de l’eau consiste à recycler l’eau de pluie ou l’eau du bain pour arroser vos plantes. Bien évidemment, toutes les eaux ne peuvent pas être utilisées pour arroser des plantes, cependant celles de pluie et de bain peuvent être utilisées. Faire cela vous permettra de faire des économies sur votre facture d’eau.

L’eau de pluie est moins minéralisée et dispose d’un taux de calcaire moins élevé que celle qui vient du robinet. Elle est donc avantageuse pour vos plantes. Pour la récupération de cette eau, vous devez disposer d’un réservoir comme une cuve ou un tonneau. Chaque fois qu’il pleuvra, l’eau entrera directement dans le réservoir. 

Lisez aussi :  Poêles à pellet et poêles à bois : Lequel choisir ?

Si vous voulez récupérer de l’eau de bain, vous devez vous assurer que ce ne sont que des produits bios, qui ne contiennent pas de détergent, qui ont été utilisés. L’eau de bain peut être utilisée pour l’arrosage des plantes assez solides. Vous devez l’éviter lorsqu’il s’agit de l’arrosage des boutures, vu la sensibilité de ces dernières à la qualité de l’eau.

Utiliser le paillage et le binage

jardinage

Le paillage est une technique grâce à laquelle le jardinier peut recouvrir le sol de diverses matières dans le but de le protéger et/ou de le nourrir. Cette technique permet de ne pas laisser le sol nu, d’autant plus qu’il s’agit d’un état anormal.

Le paillage permet aussi de garder le sol humide et vous évite d’avoir à effectuer assez souvent l’arrosage. Pour faire un paillage, vous aurez à opter pour le type de paillis que vous voulez. Vous pourrez notamment choisir des paillis organiques, minéraux, textiles ou plastiques. L’idéal est d’opter pour les matières organiques. Ces dernières permettent au sol d’être riche en humus et de ne pas développer de mauvaises herbes.

Par ailleurs, vous pouvez aussi opter pour le binage du sol. Cette technique permet à l’eau de pénétrer plus facilement dans le sol. On peut alors avoir un apport de l’eau jusqu’aux racines. Le binage vous permet également d’éviter la prolifération de mauvaises herbes autour de vos plantes.

La Force de l'Art

La Force de l'Art

Les rédacteurs de La Force de l'Art travaillent quotidiennement pour rédiger des articles de blog et d'actualité intéressants pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.