Qui décide d’accorder un prêt immobilier ?

Les banques, en plus d’assurer la sécurité de notre capital, offrent des opportunités de prêts. Elles ne sont pas les seules, les agences financières œuvrent également dans ce sens. Pour acheter un appartement, une parcelle, construire une maison, on s’approche de ces structures économiques afin d’avoir un crédit. Il faut rappeler que ce dernier devra être payé plus tard. Toutefois, dans ce processus, réellement, qui décide d’accorder un prêt immobilier ?

Qu’est-ce qu’un prêt immobilier ?

Le crédit immobilier est une opération économique via laquelle, un organisme prêteur met une somme d’argent à la disposition d’un client dans le besoin. Ceci, dans le but de financer l’acquisition ou la construction d’un immeuble (terrain, logement, etc.) à usage d’habitation.

Il faut aussi notifier que les prêts garantis à travers une hypothèque, peu importe le montant ou l’objet, c’est-à-dire le financement des travaux de construction, sont aussi appelés crédits immobiliers. Il s’agit donc d’une structure qui décide d’accorder un prêt immobilier à un client pour l’aider dans la réalisation de ses projets.

Quelles sont les étapes, aussi bien pour la demande que pour l’obtention d’un prêt immobilier ?

Il faut prendre par tout un processus avant d’obtenir un crédit de la part des organismes financiers. Si vous envisagez la construction d’une maison, ou l’achat d’un immeuble, et vous avez en tête l’idée de faire un prêt, vous devez alors respecter les quelques étapes suivantes.

  • établir son projet et penser à calculer sa capacité d’emprunt ;
  • chercher une banque pour le financement du crédit immobilier ;
  • préparation du dossier et rendez-vous avec la banque.
Lisez aussi :  Prêt immobilier sans apport : c'est possible ?

Etablir son projet et penser à calculer sa capacité d’emprunt

Il s’agit d’une étape très importante pour lancer son achat immobilier. Il faut que l’emprunteur définisse son projet et essaie de déterminer aussi le budget. Il est crucial de savoir la direction dans laquelle on va. Veut-on acheter une maison ou un véhicule ? Ou faire des travaux de rénovation ? Procéder ainsi permet de savoir si l’achat est envisageable.

Chercher une banque pour le financement du crédit immobilier

À ce niveau, l’acquéreur peut explorer maintes voies. S’il a un bon contact avec une banque et son conseiller, il peut se tourner vers eux. Autrement, il peut aussi chercher des conditions de financement optimales. Par exemple adresser sa demande à d’autres établissements.

Préparation du dossier et rendez-vous avec la banque

Durant cet entretien, vous aurez plusieurs paramètres du prêt notamment le type de prêt et le montage, le taux d’intérêt, la durée du remboursement, etc. Il y aura le sujet de l’obtention d’un accord de principe de la banque. L’acquéreur doit patienter un moment afin d’obtenir la réponse de cette dernière. Cela peut durer dix jours, deux semaines voire trois.

Qui donne l’accord final ?

Seule la banque peut donner son accord de principe, ceci, avec des réserves. Elle peut aussi décider de ne pas l’accorder si les réserves n’ont par exemple pas été levées à temps par l’acquéreur.

Il faut rappeler que l’offre de crédit peut être aussi invalidée après cet accord de principe. Cela intervient quand l’achat n’est pas réalisé dans les quatre mois ou encore quand le montage financier est très mis en mal. C’est donc la banque qui décide d’accorder un prêt immobilier.

Lisez aussi :  Le travail d'un agent immobilier : tout savoir sur le sujet

Tout savoir de l’assurance prêt immobilier

L’étude minutieuse de votre demande de crédit par la banque est de rigueur avant d’accorder un prêt immobilier. Avant de donner son accord final, la banque vérifie votre solvabilité et votre capacité d’emprunt. Il faut également savoir que la banque intègre dans son offre de crédit immobilier une assurance de groupe. Comment fonctionne l’assurance de prêt immobilier ? Quels sont les avantages pour l’emprunteur ?

Assurance de groupe ou assurance individuelle ?

L’assurance emprunteur est indissociable d’un prêt immobilier. Les organismes de crédit intègrent cette assurance dans leur offre de crédit. C’est pour éviter toutes formes de contentieux bancaires et de problèmes de remboursement en cas de problème de santé ou de perte d’emploi de l’emprunteur. Consultez cette source en ligne pour mieux comprendre les spécificités de l’assurance prêt immobilier.

Chaque organisme de crédit intègre dans leur offre de crédit immobilier une assurance de groupe. Cette assurance vous couvre en cas d’incapacité de paiement des mensualités suite à une perte totale et irréversible de l’autonomie ou à un décès.

Avec une assurance de groupe, vous vous contentez, généralement, d’une quotité basique de 100%. Également, les garanties sont limitées à la perte d’autonomie et au décès et le taux d’assurance peut être élevé.

Vous pouvez très bien vous passer de l’assurance de groupe proposée par votre établissement de crédit et miser sur la délégation d’assurance ou l’assurance emprunteur individuelle. Cette formule est personnalisable en fonction de vos attentes et aspirations.

Utiliser un comparateur d’assurance prêt immobilier

L’usage d’un comparateur d’assurance de prêt immobilier est de mise pour dénicher l’assurance individuelle qui vous convient. Cet outil vous permet de comparer le taux d’assurance, la quotité d’assurance et les coûts de l’assurance.

Lisez aussi :  Comment faire en sorte que les acheteurs tombent amoureux de votre maison

Des assureurs proposent des garanties autres que la perte d’autonomie et décès. Parmi les risques à considérer dans le cadre d’un prêt immobilier, il y a aussi la perte d’emploi, les affections dorsales, les troubles psychologiques… Vous pouvez comparer les garanties et les exclusions en utilisant un comparateur d’assurance emprunteur.

La Force de l'Art

Les rédacteurs de La Force de l'Art travaillent quotidiennement pour rédiger des articles de blog et d'actualité intéressants pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.