Quels sont les dispositifs de défiscalisation ?

L’immobilier locatif est un moyen de réaliser une réduction d’impôt importante tout en recevant des revenus locatifs. Cet allégement fiscal est obtenu grâce aux différents dispositifs d’exonération fiscale disponibles pour les biens immobiliers. Découvrez ici des informations sur les principaux dispositifs de défiscalisation et sur la manière de défiscaliser sans risque.

La loi Pinel

Elle est basée sur l’investissement dans de nouveaux bâtiments destinés à la location. L’initiative Pinel a été lancée par l’ancienne ministre du logement Silvia Pinel. Elle vise à revitaliser le marché de la construction en encourageant les investisseurs à acheter des immeubles neufs pour les louer.

L’investisseur a droit à un crédit d’impôt pouvant aller jusqu’à 63000 € s’il loue son appartement suivant certains critères. Ces critères sont notamment :

  • Un engagement sur une durée de 6, 9 ou 12 ans ;
  • Un plafonnement des ressources, des loyers et des surfaces de service.

Rendez-vous sur confiance-invest.fr pour mieux cerner le mécanisme de défiscalisation.

La loi Denormandie

La loi Denormandie complète le dispositif Pinel en étendant son champ d’application aux centres des villes de tailles moyennes. Son principe est aussi assez simple. Les investisseurs peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 63000 euros s’ils remplissent certains critères lors de l’investissement.

Ces critères doivent aussi être respectés lors de la mise en location de leur bien. C’est un avantage pour les acheteurs qui souhaitent acquérir une propriété ancienne afin de la rénover.

La loi Censi-Bouvard

La loi Censi-Bouvard vise à encourager l’investissement locatif dans les logements de service meublés. En contrepartie, l’investisseur jouira des avantages fiscaux de ces biens. Ce dernier peut économiser jusqu’à 33000 € d’impôts et récupérer également la valeur de la TVA applicable au logement.

Lisez aussi :  Courtier en prêt immobilier : à quoi il sert ?

Toutefois pour profiter de ces avantages, l’investisseur doit respecter les critères d’admissibilité et les exigences de la loi.

Statut LMNP

Le statut du LMNP comprend la location d’un bien (chambre, appartement…) équipé pour que le locataire puisse emménager immédiatement. Ce statut spécial est ouvert à tous les contribuables français et permet d’être à la fois propriétaire et bailleur.

Il s’agit de l’une des plus anciennes échappatoires fiscales encore en vigueur. Ce statut permet aux propriétaires de bénéficier d’une fiscalité souple et favorable, qui réduit le taux d’imposition des revenus locatifs.

Comment défiscaliser sans risque ?

Certains régimes d’exonération fiscale ne sont pas sans risque. Un investisseur peut ne pas être en mesure de réaliser les économies d’impôt espérées. Cela parce qu’il ne comprend pas le marché et les limites du processus de défiscalisation. En effet, la défiscalisation nécessite une bonne maîtrise des mécanismes juridiques et fiscaux. Il est donc fortement recommandé de demander l’aide d’un professionnel.

Un cabinet d’avocats spécialisé dans la défiscalisation peut vous guider dans vos démarches. Il vous conseillera tout au long de la vie de votre investissement. Dans les transactions immobilières, il peut également négocier le prix de vente ainsi que les intérêts du prêt immobilier. Afin de réduire les risques liés aux exonérations fiscales, il ne faut pas hésiter à effectuer des recherches personnelles en ligne. Cela permettra de déterminer votre situation fiscale et les mesures les plus adaptées à vos objectifs. Cette recherche comprend notamment une simulation des exonérations fiscales, qui vous aidera à mieux visualiser et estimer les économies d’impôts possibles.

Lisez aussi :  Le vocabulaire de la vente immobilière
La Force de l'Art

La Force de l'Art

Les rédacteurs de La Force de l'Art travaillent quotidiennement pour rédiger des articles de blog et d'actualité intéressants pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.