Comment imprimer un fichier STL ?

Dans l’impression 3D le standard triangle langage est le type de fichier le plus utilisé. C’est d’ailleurs la première technique dans ce domaine. Il représente des solides en utilisant des triangles. L’impression de ces fichiers passe par plusieurs étapes précises et requiert l’utilisation de certains logiciels. Pour mieux y arriver, il faudra maîtriser la résolution des images et bien paramétrer les logiciels.

C’est quoi un fichier STL ?

Un fichier STL est un fichier qui entrepose des informations sur les modèles 3D. Ce format utilise une suite de triangles reliés entre eux pour reproduire la géométrie de surface d’un objet. À la fin, on obtient une forme géométrique complète de l’objet.

Quand utiliser le fichier STL ?

Ce format est plus utilisé dans :

  • L’impression 3D
  • Dans le prototypage
  • Dans la fabrication assistée par l’ordinateur

Simultanément utilisé avec une trancheuse 3D, il permet à l’ordinateur de transmettre des informations à un équipement d’une imprimante 3D.

Comment créer un fichier STL ?

Pour créer un format STL pour imprimer un vase en 3D par exemple, il faut d’abord créer un design en 3D. Pour le faire, l’on peut utiliser un logiciel (Google Sketchup, blender). Ensuite, il faut générer le fichier STL en utilisant un logiciel de conception assistée par ordinateur (CAO).

Tous les logiciels CAO permettent de nos jours de générer un fichier STL. Lorsque ce dernier est obtenu, il faut le vérifier, le déplacer sur une plateforme afin d’agrandir ou diminuer sa taille. Ceci permet de voir si la création est réussie.

Améliorer le fichier STL

C’est une étape importante dans l’impression d’un fichier STL. En effet, il est souvent difficile de sortir un fichier STL colossal, car toutes les imprimantes 3D ne peuvent pas les imprimer. Alors, il faut optimiser le fichier. Lorsque les triangles sont petits, l’estimation est réformée et l’impression est de bonne qualité.

L’optimisation permet de trouver un équilibre entre les dimensions des triangles et la qualité d’impression. En effet, ce travail peut être fait lors de la génération du fichier par un logiciel CAO. Grâce à ses paramètres, ce programme contrôle la taille des figures et celle du fichier et la qualité d’impression.

Choisir les paramètres d’exportation

C’est au cours de cette étape que la tolérance, la déviation angulaire des triangles et le format d’exportation sont choisis.

La tolérance ou hauteur de corde

La tolérance est l’intervalle maximal entre la surface des figures et la trame du fichier STL. Lorsque la bonne tolérance est choisie, l’imprimante sort des objets lisses et non pixelisés. Donc, plus la hauteur de la corde est concise, plus les triangles représentent avec exactitude la surface réelle de l’objet.

Il est donc recommandé de choisir de petites tolérances. Ceci donne dans la plupart du temps une bonne qualité d’impression. Il faut noter que les imprimantes ne peuvent pas imprimer les objets lorsque la tolérance est inférieure à 0,001 millimètre.

La déviation angulaire

Encore appelée tolérance angulaire, elle limite l’angle entre les uniformes des triangles voisins. 15 degré est ordinairement l’angle par défaut. Lorsqu’elle est inférieure ou égale à 1, la résolution d’impression est améliorée. La grandeur recommandée pour ce paramètre est 0.

Le format d’exportation

Ce paramètre permet de choisir le format d’exportation du fichier. Il en existe deux : le format binaire et l’ASCII. Le format binaire est celui conseillé parce qu’il donne une petite taille aux fichiers. Cependant, pour rendre le fichier STL lisible, il est préférable de choisir le format ASCII.

Exporter le fichier STL

Dans la majorité des cas, l’utilisateur doit d’abord fournir quelques données avant d’exporter le fichier STL. Avant de lancer l’impression, il est important de s’assurer que la copie générée est identique à l’initiale de la CAO. Pour le faire, il est possible d’utiliser un autre logiciel comme Mini Magics.

Après avoir choisi le format d’exportation, il serait bon de tester tous les paramètres afin de choisir le meilleur. Enfin tenir compte de la taille du fichier, car lorsqu’elle est lourde, l’impression prendra beaucoup de temps. Il faut noter que l’importation du fichier dépend du logiciel utilisé.

Impression d’un fichier STL

Pour l’impression, le fichier doit être ouvert avec un segment spécifique. La trancheuse coupe le fichier en morceau de couches aplaties en fonction des paramètres choisis. L’imprimante donne la quantité de matériau et la durée essentielle à l’impression.

Toutes ces données sont ensuite rassemblées dans un fichier de l’imprimante appelé GCode. Le découpage des fichiers en morceau dépend des paramètres choisis. Alors, il convient de disposer d’un bon logiciel et de bien paramétrer pour l’obtention du bon objet.

L’impression et le traitement des fichiers STL sont souvent plus rapides. Ceci, parce que dans la plupart des cas, l’objet n’est pas multicolore. L’un des plus grands avantages de ses fichiers est qu’il est universel et imprimable dans toutes les imprimantes 3D. Si l’impression ne marche pas, il convient d’éditer ou de convertir le fichier.

La Force de l'Art

Les rédacteurs de La Force de l'Art travaillent quotidiennement pour rédiger des articles de blog et d'actualité intéressants pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *