Les cryptomonnaies françaises les plus connues

Il est difficile de savoir l’origine exacte d’une cryptomonnaie étant donné que sa conception est souvent effectuée par une équipe internationale. Il est donc assez difficile de dire de manière précise que telle ou telle cryptomonnaie est française. Toutefois, si celle-ci a été fondée par un Français et si le siège de l’entreprise se trouve en France, on peut certainement déduire qu’il s’agit d’une cryptomonnaie française. En voici quelques-unes qui sont considérées comme les meilleures cette année.

1. Ark

Ark a été créée en 2017. C’est l’une des cryptomonnaies les plus en vue en ce moment. Elle dispose de sa propre blockchain. En la créant, ses concepteurs ont voulu vulgariser l’usage de la technologie blockchain autant aux particuliers qu’aux professionnels. Ainsi, grâce à Ark, ils ont créé des smart bridges afin que l’on puisse mieux communiquer entre les différentes blockchains. Cela est possible grâce à la plateforme. L’idée de démocratiser le concept de la cryptomonnaie a également conduit les concepteurs de Ark à donner la possibilité à des particuliers et des entreprises de dupliquer la plateforme afin qu’ils puissent concevoir leur propre blockchain. Enfin, un des objectifs de Ark est de permettre un transfert de crypto en seulement 8 secondes. En 2016, la plateforme a levé environ 22 millions de dollars. Il est tout à fait possible d’investir dans Ark par le biais de plateformes de crypto-monnaies comme Bitcoin Era et CoinBase où vous pouvez échanger sans risque d’être arnaqué. 

Lisez aussi :  Quelles sont les meilleures astuces pour offrir des cadeaux à des enfants 

2. iExec RLC

Issue de la région lyonnaise en France, iExec RLC était au début spécialisée dans le cloud computing décentralisé. Elle a été créée en 2017 et sa cryptomonnaie se nomme RLC. On a connu cette entreprise comme étant l’une des plus grandes plateformes de ressources informatiques. Elle se proclame d’ailleurs être le leader dans le domaine des ressources informatiques du marché décentralisé. Les transactions se font grâce à leur cryptomonnaie et sur leur plateforme. Il est bien de préciser que pour vous procurer des RLC, vous devez avoir des Bitcoin ou encore des Ethers. Ces cryptomonnaies seront ensuite échangées dans les plateformes qui fournissent ce type de service. 

Gratte ciel

3. Kryll

Créée en 2018 par Luca Benevolo qui est à la tête de la société Cryptense, Kryll est une cryptomonnaie innovante de type token. En plus d’avoir créé celle-ci, son concepteur a aussi voulu mettre en place une plateforme destinée aux traders professionnels, mais aussi à tous ceux qui veulent investir dans la cryptomonnaie, même les débutants. La plateforme intègre un éditeur de stratégies, très ergonomique et facile à utiliser afin de permettre aux investisseurs de concevoir leurs propres algorithmes de trading. Tout est proposé sur la plateforme pour que les algorithmes soient par la suite automatisés. Pour ceux qui débutent encore dans le domaine, il est aussi possible de louer des stratégies sur la plateforme. En 2021, Kryll a connu une ascension considérable et est d’ailleurs considérée comme une crypto licorne tricolore. Son token a été introduit sur Coinbase, ce qui prouve encore plus son succès. 

Lisez aussi :  Que faire à Lyon le weekend ?

4. LGO Voyager

On considère que LGO a été la première plateforme de cryptomonnaie française connue. C’est Frédéric Montagnon et Hugo Renaudin qui l’ont créé en 2017. Leur objectif à l’époque était de créer une plateforme d’échanges, un peu comme eToro et Binance. Toutefois, la différence c’est que ses fondateurs ont voulu qu’il y ait plus de transparence. De ce fait, ils ont créé une plateforme qui va permettre aux utilisateurs de conserver eux-mêmes leurs wallet. En 2020, on assiste à une fusion de Voyager et de LGO dont le but est de créer une alternative à Coinbase dans toute l’Europe. 

Pièces de monnaie

5. Kleros

Un tribunal virtuel, ça vous dit quelque chose ? C’est ce que Kleros vous apporte, un concept très original qui a toutefois connu un énorme succès. Cela ne nous étonne toutefois pas, étant donné la décentralisation touche presque tous les secteurs. Ayant été créé en 2017, Kleros a été conçu sur la base des contrats intelligents de Ethereum. Le fonctionnement est simple. Lorsqu’il y a un litige qui fait l’objet d’un contrat intelligent, le tribunal virtuel votera pour la meilleure solution, c’est-à-dire celle qui est la plus raisonnable. Les jurys sont tirés au sort. Les jurys qui ont voté pour la solution adoptée seront récompensés. 

6. NapoleonX

NapoleonX est une société de gestion créée en 2017. On l’a connue comme étant la première à être régulée par l’AMF. Elle propose ses services à des traders afin de leur fournir des analyses de stratégies pour mener à bien leurs activités sur le marché. Elle aide également des particuliers qui veulent investir dans les cryptoactifs. Pour acquérir la cryptomonnaie NPX, vous devez dans un premier temps avoir des BTC ou des Ethers que vous échangerez par la suite contre des NPX. 

Lisez aussi :  Apprendre à dessiner une voiture

Il existe certainement encore d’autres cryptomonnaies françaises. Dans tous les cas, on peut voir que la plupart ont été créées vers l’année 2017, année durant laquelle, les cryptomonnaies ont commencé à connaître du succès. 

La Force de l'Art

La Force de l'Art

Les rédacteurs de La Force de l'Art travaillent quotidiennement pour rédiger des articles de blog et d'actualité intéressants pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.