Assurance chômage privée : quels avantages ?

A cause de la situation de crise actuelle, les risques de perte d’emploi sont élevés. La souscription à une assurance chômage privée est devenue une pratique courante.

Il est important de connaître les informations nécessaires sur une assurance avant d’y souscrire. Découvrez dans cet article les avantages d’une assurance chômage privée.

Principe général de l’assurance chômage

La souscription des salariés à une assurance chômage est une obligation à laquelle tous les employeurs sont soumis. Cette assurance sert à protéger les travailleurs en cas de perte de leur emploi. Il s’agit donc d’un droit du salarié inclus dans son salaire brut que l’employeur verse sous forme de cotisation. L’Etat contribue aussi au financement de la caisse d’assurance chômage.

L’accès à l’assurance chômage requiert une durée minimale de travail, et donc de cotisations. En cas de perte d’emploi, l’assurance permet au travailleur de percevoir un revenu. En général, la somme allouée vaut environ 72 % du dernier salaire. Le chômeur peut en bénéficier jusqu’à une durée de 2 ans. Pour les individus âgés d plus de 55 ans, la perception de l’assurance chômage s’étale jusqu’à 3 ans. Les cadres, par contre, ne reçoivent qu’un peu plus de la moitié de leur rémunération. Les dirigeants non-salariés, les autoentrepreneurs et les travailleurs indépendants ne peuvent pas bénéficier d’assurance chômage. 

Qu’est-ce que l’assurance chômage privée ?

La perte d’emploi engendre une baisse ou même l’absence de revenus. Pour s’en prémunir, les compagnies d’assurance proposent l’assurance chômage privée.

Lisez aussi :  Préparation examen IETLS : les bonnes méthodes

Les différents types d’assurance chômage privée

Selon le statut de l’individu qui souscrit à l’assurance privée, la compagnie lui propose plusieurs options.

  • L’assurance chômage dirigeant

Cette formule est proposée aux dirigeants d’entreprise  qui ne bénéficient pas de l’allocation chômage des salariés.

  • L’assurance chômage profession libérale

Les autoentrepreneurs non plus n’ont pas droit à l’allocation chômage. Ils ont ainsi recours à l’assurance privée pour sécuriser le revenu familial. Cette option convient également aux travailleurs indépendants.

  • Les assurances chômage crédit

L’assurance chômage privée intervient dans le remboursement d’un crédit tel un prêt immobilier en cas de perte d’emploi. Elle verse les mensualités convenues avec l’établissement prêteur pendant la période chômée.

Conditions de souscription et principes

Les conditions d’adhésion à une assurance chômage privée sont presque similaires à celles du régime général d’assurance chômage. Elle nécessite le versement d’une cotisation pour une durée minimale imposée par la compagnie d’assurance. L’assurance est percevable uniquement en cas de perte involontaire de l’emploi. Les démissionnaires ne peuvent pas en recevoir. L’assurance n’est plus octroyée à partir de l’âge légal de la retraite. Certains assureurs incluent un délai d’attente dans les conditions de l’assurance. L’indemnisation n’est pas perçue par l’assuré pendant ces périodes.

Les avantages de l’assurance chômage privé

L’assurance chômage privée est disponible auprès de différents assureurs qui proposent respectivement leurs conditions de souscription et d’octroi. Ainsi, chacun peut choisir l’option qui lui semble la plus profitable. Des simulateurs en ligne permettent de mieux effectuer les estimations afin de prendre la meilleure décision. La souscription se fait suivant une procédure simple, sur présentation de justificatifs de l’activité.

Lisez aussi :  Comment trouver le DUNS d'une entreprise ?

Intérêts de l’assurance chômage privé

L’assurance chômage privée constitue une garantie pour la continuité des revenus du foyer du travailleur. Elle s’ajoute aux allocations chômage pour les salariés. Elle est surtout nécessaire pour les cadres de sociétés qui ne perçoivent qu’un peu plus de 50% de leur salaire. L’option est également indispensable pour les non-salariés. Dans ces cas, l’assurance apporte la totalité du revenu pendant la période de chômage. La prise en charge peut durer jusqu’à deux années consécutives. L’assurance fait l’objet d’un contrat généralement sans franchise. Les indemnisations sont exonérées d’impôts sur les revenus. Les compagnies d’assurance proposent des formules supplémentaires. Elles offrent leur assistance à leur client pour les aider à recouvrer un emploi. Certains assureurs recommandent un coaching professionnel.

La Force de l'Art

Les rédacteurs de La Force de l'Art travaillent quotidiennement pour rédiger des articles de blog et d'actualité intéressants pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.