Immobilier cash flow : tout savoir sur le calcul de votre investissement !

Si vous souhaitez acheter un appartement ou une maison, vous avez sans doute entendu le terme « cash flow » à plusieurs reprises. Sans définition, ce terme peut paraître compliqué. 

Vous devez en avoir marre de faire approximativement le calcul de votre mensualité de crédit… Vous devez vous demander ensuite si votre loyer couvrira suffisamment votre mensualité ainsi que tous les frais annexes.

Pas de panique, nous allons vous expliquer comment faire un parfait calcul immobilier grâce au cash flow.

Immobilier cash flow : qu’est-ce que c’est ?

Pour faire simple, les  » cash flows  » sont les flux de trésorerie ou financiers. Ils servent de base aux méthodes d’analyse financière.

 

Un projet immobilier en cash flow correspond donc au flux de trésorerie généré par l’activité d’un bailleur. Par exemple, si j’achète un appartement à Paris, je vais analyser l’investissement locatif, regarder les prix, le marché, la rentabilité locative, etc. 
Par ailleurs, je dois également regarder le montant des charges afin d’obtenir un maximum de détail sur la rentabilité réelle du bien.

Précisément, vous devez regarder le niveau global d’autofinancement de votre investissement. Cela signifie que la mesure du projet immobilier en cash flow constitue un bon moyen d’appréhender la solvabilité et la pérennité de votre bien jusqu’à sa revente. Le but : tirer un maximum de bénéfices !

Immobilier cash flow : comment calculer la rentabilité ?

Les cash flows prennent en compte tous les flux financiers entrants ou sortants, année par année. On dira d’un projet immobilier que son cash flow est positif quand vous percevez des liquidités, et négatif si vous dépensez plus que ce que vous ne percevez.

Le cash flow peut donc être simplifiée avec la formule suivante :

Cash-flow = entrées – sorties = revenus – dépenses

De nombreux autres calculs sont à prendre en compte lors de l’estimation de son cash flow notamment sur les années à venir. L’idée n’est pas de réaliser un simple calcul à l’année, mais d’avoir une vue prospective des impacts à court, moyen et long terme. Il faut donc prendre en compte également : 

  • Le type, l’état et le prix du bien ;
  • Les travaux de rénovation ;
  • La surface ;
  • La ville ;
  • Le loyer mensuel ;
  • Les charges ;
  • Les impôts ;
  • L’emprunt bancaire et tous les frais annexes ;
  • Les frais d’agence à l’achat et de gestion ;
  • L’assurance du bien ;
  • Les frais de notaire ;
  • Les éventuelles vacances locatives.

Il est souvent très difficile, avec tous ces critères très précis, de calculer soi-même son projet immobilier en cash flow. 

Chez Cash flow positif, nous nous occupons des recherches, analyses de votre projet, réalisations et vous accompagnons avec expertise afin de vous assurer une étude complète et un investissement immobilier en cash flow positif, afin que vous puissiez tirer un véritable revenu de votre investissement.

Immobilier cash flow : pourquoi faire ce calcul ?

Un investissement immobilier, c’est comme avoir une entreprise à laquelle il faut accorder beaucoup d’attention. En effet, vous souhaitez probablement que votre investissement soit rentable. 

Le calcul du cash flow vous éclaire sur un point important de votre gestion locative

– Son état financier : financer le loyer est une priorité capitale pour les propriétaires ;

– L’intensité des entrées et sorties d’argent afin de se rendre compte de la rentabilité locative ;

Toutefois, vous avez dans un premier temps un simulateur en ligne qui permet d’estimer la rentabilité d’un investissement immobilier en termes de cash flow ! 

Alors, pour une rentabilité de votre projet immobilier en cash flow, rien de mieux que de le calculer à l’avance. Et pour être certain de faire la meilleure affaire possible, pourquoi ne pas vous laisser accompagner par l’expertise de l’équipe Cash Flow Positif ?

La Force de l'Art

Les rédacteurs de La Force de l'Art travaillent quotidiennement pour rédiger des articles de blog et d'actualité intéressants pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *