Comment tenir sa comptabilité en tant qu’auto-entrepreneur ?

La comptabilité représente une discipline qui permet de faire un bilan de tous les mouvements de flux ; des dépenses et des recettes qui ont lieu dans une entreprise. Cette fonction est indispensable pour la bonne gestion, la promotion et la pérennité d’une entreprise. Toute société nécessite donc les qualifications d’un professionnel du domaine de la comptabilité. Pour un auto-entrepreneur de même, la comptabilité et ses enjeux sont indispensables au bon fonctionnement de ses activités. Dans le cas de l’auto-entrepreneuriat, comment faut-il gérer alors sa comptabilité ?

Tenir sa comptabilité au moyen d’un outil ou non

comptabilité

Depuis le 1ᵉʳ janvier 2018, une loi antifraude est entrée en vigueur et celle-ci instaure une obligation pour les commerçants et tous les professionnels soumis à la TVA à passer à l’enregistrement des paiements de leurs clients au moyen d’un logiciel de comptabilité. Cette obligation n’a pas d’effet sur les auto-entrepreneurs. Ces derniers ont donc la possibilité de réaliser leur comptabilité sans un logiciel particulier.

En outre, disposer d’un logiciel de facturation pour auto-entrepreneur pour centraliser sa comptabilité est un atout très pratique. En effet, un tel logiciel permet de faire une bonne mise en place des devis ; des factures ainsi que le suivi des différents paiements. Excel est un bon exemple de logiciel qui peut assurer cette fonction.

Pour réussir une bonne réalisation de comptabilité en tant qu’auto-entrepreneur, nos conseils sont d’adopter un logiciel qui vous permettra d’aller plus vite et de gagner du temps.

Lisez aussi :  Communication d’entreprise : comment communiquer efficacement autour de son activité ?

Faire des duplicatas

En tant qu’auto-entrepreneur, aucune erreur ne peut être tolérée, car il faut obligatoirement aboutir à des résultats satisfaisants. Généralement, l’une des erreurs qui se fait rapidement remarquer est la perte de documents qui peut être à l’origine de grosses pertes financières. Pour éviter cela, il est conseillé de faire régulièrement les duplicatas des documents, y compris les plus simples. Ces documents peuvent être :

  • Des devis
  • Des factures
  • Des contrats

L’absence d’un document peut être à l’origine d’un grand nombre d’incohérence au sein de la comptabilité. Il est donc adéquat de garder un dossier contenant les documents de ventes et des preuves d’achat en version papier ou numérique.

Faire un enregistrement des documents comptable

Pour une meilleure comptabilité en auto-entreprise, il est bien de conserver les documents comptables sur des serveurs distants pour éviter de perdre tout repère en cas de perte de données. En effet, vous n’êtes pas tenu de conserver indéfiniment les factures, mais toute facture produite doit être conservée 10 ans après son émission. C’est une précaution qui vous permet de vous retrouver et de présenter au besoin des documents comptables avec facilité sur le long terme.

Les preuves d’achat professionnelles doivent être également conservées même si l’entreprise n’est pas redevable de la TVA. Vous pourrez ainsi justifier facilement certaines dépenses et même récupérer la TVA en cas d’écartement du seuil de franchise.

Faire un suivi régulier de la comptabilité

comptabilité

La comptabilité est un métier qui réclame beaucoup d’organisation et de mise au point. Le rangement régulier des documents comptables est nécessaire pour garantir un suivi des activités et des flux financiers au sein de l’entreprise. Vous devez faire de manière courante les calculs au moment de l’émission des factures ou de la déclaration du chiffre d’affaires qui a lieu chaque trimestre ou chaque semestre.  

Lisez aussi :  Le Guest Blogging, une excellente stratégie marketing

Ce système de régularité dans votre comptabilité vous gardera à l’abri des pertes ; des erreurs ; des oublis et même des surprises qui pourraient conduire l’entreprise à la faillite avec le temps.

Faire une anticipation des recettes et des dépenses

La meilleure manière de rester sur ses gardes et de faire prospérer une entreprise est de prévoir sur le long terme tout ce qui pourrait entrer ou sortir. Il est bien et indispensable d’anticiper les divers flux qui peuvent avoir lieu et de prévoir les décalages qui peuvent s’infiltrer dans la trésorerie. Cette prévoyance vous permet de calculer le besoin en fonds de roulement qui est le fruit de l’écart entre les dépenses de l’entreprise et ses entrées.

Cet indicateur précis qu’est le besoin en fonds de roulement permet de connaître les besoins financiers de l’entreprise sur le court terme. C’est une garantie pour l’entreprise en ce qui concerne les situations de faillite.

La Force de l'Art

La Force de l'Art

Les rédacteurs de La Force de l'Art travaillent quotidiennement pour rédiger des articles de blog et d'actualité intéressants pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.